J’ai longtemps passé les concours en autodidacte. Pour BAS et l’épreuve de catalogage, j’ai repris mes cours d’IUT et j’ai fait beaucoup d’exercices d’après les annales de concours ou de formation (transmises par des collègues ayant suivi la formation). Quant à l’épreuve de dissertation/note/questionnaire ou toute autre épreuve concernant la bibliothéconomie, j’ai beaucoup lu : la presse professionnelle, les biblioblogs, les livres. Et j’ai fait des fiches (une centaine) thématiques que j’actualisais plus ou moins régulièrement. L’année dernière, j’ai suivi une formation de préparation au concours et je l’ai eu. Elle m’a apporté le plus qu’il me manquait : j’avais déjà une culture bibliothéconomique et l’expérience des concours, cela m’a apporté de la rigueur et de l’entraînement.

Suite à mon affectation sur un nouveau poste, il a fallu me former à mes nouvelles tâches. C’est lors d’une de ces formations que j’ai réalisé à quel point elle aurait été utile pour préparer ce concours. Quel paradoxe, non ? Des choses que j’ai apprise sans vraiment les comprendre (ni avoir le temps de les comprendre) sont devenues des évidences après concours. Et pourtant, je me rappelle de l’avoir demandé à ma hierarchie quand je préparais les concours. Et on m’avait répondu : “tu n’es pas prioritaire, tu n’es que magasinier”. Aaaaaaah. Alors, oui, on m’avait aussi dit : “t’as qu’à demander à tes collègues qu’ils te forment”. Oui, ils peuvent me former à condition qu’ils en aient envie, qu’ils soient bon formateur et que l’on dégage du temps. Je n’ai pas pu réunir ces 3 conditions en même temps.

Je conçois parfaitement que les formations soit données en priorité pour ceux qui sont déjà sur le terrain. Mais pourquoi ne pas mettre en place des modules, moins lourds en temps mais spécifiques à ceux ceux qui passent des concours, organisés par les centres de formation et/ou les établissements et qu’ils soient complémentaires à la formation de préparation (pour qu’ils ne fassent pas concurrence, pourquoi pas ouvrir ces modules à ceux qui ont déjà suivi la formation au concours et maximum 2 à 3 modules par an) ? Ou tout simplement, faciliter ceux qui veulent progresser et réussir les concours...

PS : chez vous, c'est pareil ou c'est moi qui ai une mauvaise expérience des formations avant-concours ? ;-)